Privilège

4 Jan

« Privilège, Livre-1 Vengeance« 

de Kate BRIAN chez Bayard jeunesse

Camille R (3e)J’ai passé un excellent moment plongée dans cette lecture. Nous suivons Ariana qui depuis 1 an vie dans le centre Brenda-t. Elle a été accusé pour le meurtre de son petit-ami.
Là-bas elle est amie avec Kaitlyn. Celle ci aussi accusée de meurtre, alors qu’elle est innocente. Dans cette prison elle vit un enfer: ses rendez-vous avec l’horrible docteur Melonie.
Elle rêve de liberté et de se retrouver libre, vivre une vie comme cela.
Elle est déterminée et fera tout pour y parvenir.

« Très bon livre, parfois perturbant on ne sais si l’on doit se prendre d’affection pour Ariana ou la détester. Elle est intelligente et ambitieuse. »

L’estrange malaventure de Mirella

4 Jan

« L’Estrange Malaventure de Mirella »

de Flore VASCO à l’Ecole des loisirs

Camille R:(3e)Ce livre est un véritable coup de cœur! Nous sommes au Moyen Age, notre héroïne se nomme Mirella. C’est la porteuse d’eau de sa ville. Elle toujours vécu en marge de la société, elle est toujours soumise et parfois détester.
Jusqu’au jour de l’arrivée de rats envahissant la ville et qu’elle voit des choses à l’avance.

« Un roman très bien avec un vocabulaire riche de l’époque. Des personnages intéressant, une description des lieux très bien. Attention , il y a deux scènes où Mirella se fait agresser physiquement par des hommes. »

Antoine:(4e) Dans une atmosphère moyenâgeuse superbe, avec un vocabulaire génial, ce livre nous fais vivre l’invasion d’une cité, Hamelin, par des rats, aux cotés de Mirella. Cette jeune fille, dont la position dans la vie est a peine plus élevée que celle des lépreux, sert de porteuse d’eau dans sa ville.
Quand les rats envahissent Hamelin, Mirella découvre être quelque peu différente…

« Livre génial, dont l’écriture et le vocabulaire rendent la lecture jubilatoire. »

Ctrl+Alt+Suppr

28 Déc

« Ctrl+Alt+Suppr »

De: Bertrand PUARD chez Casterman

Avatar La DocZéphyr, 16 ans, vient de perdre sa grand-mère Evy. A sa grande surprise elle lui lègue son entreprise, l’Agence Arsène, cette entreprise de grande renommée dans le monde de la maroquinerie. Dans le même temps, Lisa assiste à l’assassinat de son père le ministre de l’urgence de l’écologie.  Celui ci s’apprêtait à dévoiler des vérités sur Ananta cette IA qui permet à tout le monde d’être inter-connectés.

Depuis un château en Ecosse à la Silicon Valley, de 1944 à nos jours Les deux protagonistes vont chacun de leur côté, puis ensemble essayer de comprendre qui se cache derrière l’écran d’un certain lanceur d’alerte. Et qui est exactement Joseph Antonin.

« Roman étonnant qui a eu, dans sa construction, l’originalité de l’intervention des internautes. En effet le vote des lecteurs a modifié certains chapitres. On en trouve d’ailleurs le détail à la fin du livre. 

En définitif beaucoup d’action et des questions d’actualité sur la pertinence des réseaux sociaux. » La Documentaliste 

 

La ville sans vent

17 Déc

La ville sans vent, Livre-1

de: Éléonore de VILLEPOIX chez Hachette

La Documentaliste:

 

La fille aux yeux de jade

15 Déc

« La fille aux yeux de jade »

de: Charlotte GINGRAS

Camille L:(6e): C’est l’histoire d’un garçon qui a 17 ans et qui hérite d’une maison sur L île au Eiders
Quand il arrive sur L île il veut repartir car il ne s’y plaît pas. La maison dont il a hérité est en ruine, les habitants sont peu accueillant et l île peu habitée. Alors il répare la maison, le toit. Avec un monsieur que connaissait la tante de sa maman, Anna. Mais une fille se nommant jade apparait et change sa vie.

Mon avis : je n’ai pas adoré ce livre mais il n’était pas mal

Ninn, tome 1 : La ligne noire

10 Déc

Ninn, tome 1 : La ligne noire

de: Jean Michel DARLOT

Ninn a onze ans et son univers est le métro. Elle y a été trouvée tout bébé par deux ouvriers qui l’ont adoptée. Elle en connait les moindres recoins et n’hésite pas à s’aventurer dans les couloirs, seule. Elle est pleine de joie de vivre mais se pose de nombreuses questions sur ses origines. Un jour elle suit des papillons qui, étrangement,  volent devant elle, et qu’elle est la seule à voir!

Belle histoire qui part doucement vers le fantastique, beau graphisme et une atmosphère intrigante.La documentaliste

Jade (6e):j’ai beaucoup aimé. L’histoire elle est très palpitante et je ne m’attendais pas à ce que le tigre blanc rentre dans la porte dans la chambre de la petite fille.
je recommande ce livre!

Allô, papi? Ici la terre!

10 Déc

« Allô papi?  Ici la terre! »

de: Cécile ALIX

Louis (6e): allô papi ici la terre livre de Cécile Alix qui parle de la vie et d’un enfant qui a son papi qui meurt nous suivrons les aventures de Youn anciennement nommé Youn l’oiseau clown il essayera de comprendre ce qui ce passe après la mort et essayera de communiquer avec son papi décédé.

Mon avis: « Le livre est triste mais la fin m’a remonté le moral le livre est court mais d’autre ouvrage de cet autrice sont disponible tel que « Goliath chat pirate » ou « tarzan poney méchant » »

Samuel (5e): Très sympa, très intéressant et fait méditer sur quelques choix. Cette histoire raconte qu’un petit garçon perd son papi, sa vie n’a plu de sens pour lui et essai donc de parler à son papi par l’intermédiaire de lettres…

#Bleue

10 Déc

« #Bleue »

de Florence HINCKEL

Avatar La DocLa Doc: Les deux personnages principaux Silas et Astrid, vivent dans un monde en apparence identique au nôtre. Mais les avancées technologiques l’ont transformé en un monde où le moindre sentiment de douleur, de peine est annihilé, éradiqué. Chaque individu est libre de choisir s’il veut faire appel à cette  »cellule d’éradication », sauf les enfants mineurs qui le sont automatiquement, pour les protéger. Mais malgré cette liberté rares sont ceux qui refusent le traitement. Apparemment la manifestation de la douleur est par trop insupportable et le choix de l’oblitération des sentiments est largement préféré. La marque bleue qui est alors faite sur le poignet est le témoin de cette séparation d’avec les émotions mais pas des souvenirs!

Silas est amoureux fou d’Astrid. C’est un garçon simple et gentil. Astrid est son contraire, vivante, lumineuse. Le jour où elle disparait dans un accident de voiture, Silas est anéanti. Son choix de l’oublier, de ne pouvoir supporter le manque, ne met pas le lecteur de son côté. On a envie qu’il se batte, mais en est-il capable? 

Les réseaux sociaux sont également un point essentiel dans ce récit. En effet tous les individus sont obligatoirement connectés et leur vie est en permanence sous contrôle, sauf la nuit. Astrid s’est toujours battue contre le système, mais Silas la connaissait-il si bien? Et qu’est-ce que la CEDE exactement? 

« Une très bonne dystopie qui se lit facilement et qui permet de se poser des questions sur la liberté, les choix et le bien-être individuel…mais à quel prix? » La Documentaliste.

Antoine (4e):Dans un monde où la moindre douleur est éradiquée des souvenirs Silas perd sa petite amie, Astrid, dans un accident de voiture. Sa douleur est directement éradiquée, mais tout ne se passe pas comme prévu…

« J’aime beaucoup ce livre, l’écriture et l’histoire maintiennent le suspense, et font réfléchir. »

 

L’Amour, le Japon, les sushis et moi

10 Déc

 « L’Amour, le Japon, les sushis et moi »

de N.M. ZIMMERMANN chez Albin Michel jeunesse

Lucrèce a 15 ans et déménage pour le Japon avec sa mère et son petit frère Maximilien. Ce changement radical survient après la disparition de son père dans l’Himalaya (enlevé par le Yeti, explication donnée à Max). Sa mère passionnée par ce pays leur a fait apprendre la langue et c’est donc sans inquiétude qu’elle intègre son lycée. Communiquer avec les japonnais s’avère un peu plus compliqué que prévu, mais Lucrèce est volontaire. Elle se retrouve pourtant contrainte d’intégrer un club après les cours. Le seul pouvant accueillir un nouveau membre se trouve être le club des amateurs de sushis. Elle va, à force d’essais infructueux finir par se lier.

Ce livre est une histoire fraiche et dépaysante mais on y côtoie le deuil, l’acceptation de l’autre et de ses différences. On découvre également le quotidien de la vie au japon avec les explications des traditions.

Un roman intéressant, léger en apparence, à découvrir.La Documentaliste

 

Six of Crows, tome 1

4 Déc

« Six of Crows, Tome-1 »

de Leigh BARDUGO

Six personnages aux personnalités très fortes, un monde violent. Il y a Kaz, le chef du gang des bas fonds de la ville,  son second Jesper un joueur, Inej qui peut passer inaperçue ou encore Nina, une Grisha au terrible pouvoir de fondeur, sans oublier Matthias et Wylan qui se rajoutent, involontairement, au groupe. Un visuel des personnages et de leur cité nous aide à « voir » l’imaginaire de l’auteur.

Excellent roman de fantasy…La Documentaliste

Mais laissons les lecteurs en parler:

Léonie(3e): Ce livre a été pour moi un coup de cœur. j’ai adoré l’histoire mi -réaliste mi- fantastique , un bon dosage des deux et on est emporté ! super bien imaginé beaucoup de détails inventés par l’auteur qui rend l’histoire encore plus réaliste. Mais le point fort de ce livre: ce sont les personnages qui sont hyper attachants et ont une personnalité propre à eux ! de plus ce ne sont ni des héros ni des gentils , ce sont des hors la loi qui vivent dans les bas fonds de leur ville ou ils sont rassemblés dans un gang dirigé par Kaz Brekker , un voleur et manipulateur hors normes . et pour finir j’ai adoré aussi l’écriture de l’auteur qui met bien en valeur les dialogues des personnages que je trouve épique.

« Je le conseille vivement a tous ceux qui veulent une bonne dose d’action ! »

Antoine (4e): Dans un monde dirigé par de puissante nation, parmi lesquelles celle des Iles Kerch, qui détiennent un monopole sur le commerce, un savant a mis au point une drogue qui peut multiplier les pouvoir des grishas ( des sortes de mages).
Un personnage influent des Iles Kerch, a recruter une équipe « suicide » pour faire évader le savant du lieu ou il est retenu. Cette équipe, composée de malfrats et de criminels sans futur, dirigée par Kaz, un jeune lieutenant et voleur d’un des gangs du Barrel ( quartier mal famé de la capitale des Iles Kerch), doit s’infiltrer dans la forteresse la mieux gardée du monde, et ce, sans s’entretuer! Car les héros cachent en effet bien des secrets…

« J’ai beaucoup apprécié le livre : le long d’une histoire pleine de rebondissement, le passé des personnages (très intéressant) est bien exploré, sans « casser » le rythme de l’action. »