Archive | Prix Lassalliens RSS feed for this section

Lauréat du Prix JLL 2019

6 Juin

Cette année le roman qui a remporté le plus vif succès et qui a été plébiscité par les 3 collèges est: 

L’ELITE de Joelle CHARBONNEAU

 

Sélection du Prix JLL 2018/2019

18 Déc

Les 3 romans proposés cette année vont vous faire découvrir 3 univers très différents.  A vos lectures 

Cliquez sur les images! 

« L’élite, Tome 1 Résilience«  de Joëlle CHARBONNEAU 

proposé par le collège de La salle Montpellier

« Ma mère la honte » de Hubert Ben KEMOUN

proposé par le collège du Pic- Lasalle Béziers

« Les enfants d’Elisabeth » de Hélène LEGRAIS

Proposé par le collège St Jean-Lasalle à Perpignan

L’élite, Tome 1: Résilience

4 Oct

 « L’élite, Tome 1: Résilience »

de: Joelle CHARBONNEAU chez Milan – MACADAM

La documentaliste

Ma mère la honte

3 Oct

« Ma mère la honte »

de: Hubert Ben KEMOUN chez Flammarion

La mère de Mélanie est femme de ménage au musée d’art contemporain. Femme consciencieuse elle met tout son savoir faire dans la nouvelle salle que l’on vient de lui attribuer. Malheureusement ce qu’elle va prendre pour des ordures est une oeuvre d’art en cours de préparation: une « installation » proposée par un artiste internationalement connu et  intitulée « Chaos ». Ce que les deux femmes prennent comme une simple méprise va s’avérer en réalité beaucoup cruel. Le regard des autres tout d’abord moqueur va très vite devenir haineux et dédaigneux. Voyant sa mère s’effondrer fasse à l’ampleur du désastre Mélanie va au contraire affronter la situation.

« Ce roman propose de réfléchir sur ce que l’on peut ressentir face à l’Art en général, sur les différences qui opposent ceux qui vivent dans ce monde artistique et les gens dit ordinaires. A quel point le mépris et la culpabilité ressentie détruit vite la vie de quelqu’un et l’estime de soi.  » La Documentaliste.

Je suis ton Soleil

12 Mar

« Je suis ton Soleil » 

De Marie PAVLENKO chez Flammarion Jeunesse

la Documentaliste: Déborah et Éloïse sont amies, elles vont entrer toutes les deux en terminale mais pas dans la même classe. Peu importe elles se verront bien. Déborah n’a pas une vie très simple à la maison, entre son père qui s’absente un peu trop pour son travail et sa mère qui, déprimée, se découvre une passion pour le découpage, elle a l’impression de perdre pied. Mais quand son amie Éloïse tombe amoureuse d’Erwan et que ses notes chutent, elle s’arme de courage pour s’en sortir, accompagnée de son chien Isidore et de la littérature. Dans sa classe, Déborah, va découvrir deux élèves, Jamal et Victor. Ils vont se révéler plus important dans sa vie que prévu et ce soutien la portera jusqu’au bout.

« Avec émotion et humour on assiste à l’évolution d’une jeune fille qui s’approche de sa vie d’adulte. Ce livre est une bouffée de fraîcheur malgré des événements parfois douloureux. Comme la vie! »

Léonie: j’adore le personnage Déborah . elle vit beaucoup de choses en même temps très difficile , mais elle ne baisse jamais les bras et ça m a émue . en plus de la vie courante il y a un peu une histoire policière ou Déborah cherche a savoir pourquoi sa mère est dans cette état la et quelle est son passé. l auteur a super bien mélangé les deux parties et en a fait un superbe roman . Déborah va t elle réussir a percer ses nuages pour découvrir le soleil ?